Médaille d'argent pour le reining belge !

Suzy Baeck, Bernard Fonck, Ann Poels, Cira Baeck et Piet Mestdagh (Crédit photo : Christophe Bortels)
Suzy Baeck, Bernard Fonck, Ann Poels, Cira Baeck et Piet Mestdagh (Crédit photo : Christophe Bortels)

Comme en 2010 à Lexington, la Belgique a décroché l'argent par équipes en reining ce mardi soir, à Caen. Nos quatre cavaliers n'ont pas réussi à détrôner les Etats-Unis, maîtres incontestés de la discipline, mais leur ont cependant mis la pression et ont su devancer l'Autriche, troisième. Le reste de la compétition individuelle se jouera essentiellement entre ces trois pays médaillés par équipes...

Avant même le début de la compétition, on voyait mal qui pourrait devancer les Etats-Unis au classement par équipes en reining... Depuis l'introduction de la discipline en 2002 aux Jeux équestres mondiaux, l'équipe n'a en effet jamais connu moins que l'or !

Le déroulement de l'épreuve n'a pas donné tort à la logique, puisque les Américains ont non seulement décroché l'or par équipe, mais ils se sont également offert les trois premières places du classement individuel provisoire. Le tout, sans même devoir recourir aux services du champion du monde Tim McCutcheon, qui concourait en individuel.

La Belgique, pour sa part, n'a pas démérité en se classant deuxième devant l'Autriche. "Notre médaille d'argent au Kentucky en 2010 était une surprise et elle nous a mis un peu de pression car nous ne voulions évidemment pas faire un moins bon score cette année", confiait Suzy Baeck, chef de l'équipe belge. "Nous avons la chance d'avoir un quatuor qui se connait bien, qui est très professionnel. Nous devons aussi beaucoup à notre entourage : les supporters, la Fédération, les propriétaires, les grooms,... Tout ce petit monde nous aide beaucoup et nous rend la tâche plus facile."

DES ESPOIRS POUR L'INDIVIDUEL

Même si l'on peut regretter l'erreur qui a coûté de précieux points à Bernard Fonck (Sail On Top Whizard) lors de son pattern, la Belgique figure en bonne position pour la finale individuelle. Ann Poels (Nic Ricochet), meilleure Belge avec sa cinquième place provisoire, sera de la partie. Cira Baeck (sixième avec Colonels Shining Gun) et Bernard Fonck (dixième) aussi. "Je ne m'attendais pas à un tel résultat", confiait Ann Poels à propos de son classement individuel provisoire. "Je voulais juste monter sans commettre d'erreur, j'ai essayé de me concentrer à 100% pour tirer le meilleur de ce cheval en qui j'ai entièrement confiance. Je ne m'attends pas à grand chose pour la finale individuelle, je vais juste essayer de rester le plus calme possible."

Piet Mestdagh (RS Spat Mano War), seul cavalier non-pro de l'équipe belge, devra quant à lui participer à la consolation de jeudi pour espérer décrocher une place dans la finale de samedi. "Certains cavaliers vont pousser leurs chevaux mais je vais me contenter de faire un pattern sans erreur, en espérant que ça me suffise à me classer parmi les cinq sélectionnés."

LES ETATS-UNIS VERS UN DEUXIEME TITRE ?

Comme pour la compétition par équipe, les Etats-Unis ont de grandes chances de s'imposer lors de la finale individuelle samedi. Actuellement, leur cavalier Shawn Flarida (Spooks Gotta Whiz) mène le classement avec l'excellent score de 229.5 points. Derrière, trois cavaliers sont à égalité en deuxième position avec 224 points : les Américains Andrea Frappani (Custom Cash Advance) et Mandy McCutcheon (Yellow Jersey), ainsi que l'Autrichien Martin Mühlstatter (Wimpys Little Buddy), qui a largement contribué à la médaille autrichienne.

Avec un Top 10 provisoire essentiellement composé d'Américains, de Belges et d'Autrichiens, la bataille individuelle de samedi semble plus que jamais concentrée sur ces trois équipes médaillées.

Pour les résultats complets, cliquez ici